La biodiversité rend heureux

Résidence
La Ferme du Vinatier
Centre Hospitalier Psychiatrique Le Vinatier – Lyon – 2009

De septembre à décembre 2009, un projet avec La Ferme du Vinatier a regroupé une exposition Dessins, un atelier de pratique artistique, une installation déambulatoire dans le parc de l’hôpital dans le cadre de la Fête des lumières de Lyon, accompagnée d’une performance des étudiants du CFMI, et la création d’une oeuvre pérenne La Biche.

A l’invitation de Laurent Fachard (Les Eclairagistes Associés) qui travaillait sur le futur plan lumière du Centre Hospitalier, nous avons élaboré avec La Ferme du Vinatier, centre culturel installé dans l’enceinte de l’hôpital psychiatrique, un projet s’inscrivant dans ses missions: combattre les préjugés sur la maladie mentale, les malades et l’hôpital psychiatrique, insérer l’établissement dans son environnement urbain, le décloisonner, accompagner ses transformations. L’idée principale était de créer avec les patients et le personnel soignant une installation qui amènerait le public à découvrir de nuit une partie méconnue du parc qui a pourtant le privilège de s’élever au dessus du mur d’enceinte et d’offrir ainsi une expérience contemplative inédite de l’hôpital et de la ville.

 

 

 

 

 

 

Le projet
Bien que le Centre Hospitalier Le Vinatier représente le troisième parc de l’agglomération par sa superficie et soit accessible au public les week-ends, il demeure encore aujourd’hui un lieu méconnu des Lyonnais. Cette architecture pavillonnaire implantée sur un territoire champêtre et boisé, se transforme, la nuit venue, en espaces soit sur-éclairés, soit sombres, indéfinis, parfois inquiétants. Outre le mur d’enceinte historique, le périphérique contourne une grande partie du parc, et contribue à déqualifier cette zone urbaine, un parc invisible d’un côté, une banlieue dense de l’autre, sans communication.
Le projet a été élaboré en s’appuyant sur les missions de La ferme du Vinatier mais aussi sur les problématiques relevées dans le Plan Directeur d’Urbanisme et Paysage ainsi que sur le diagnostic lumière réalisé par L.E.A. (Les Eclairagistes Associés), maître d’oeuvre du Schéma Directeur des Environnements Lumineux du site.

 
Ateliers à destination des personnes en soin
Les patients étaient partie prenante du projet; dans le cadre d’une exposition et d’ateliers collectifs, ils ont été amenés à découvrir le travail de l’artiste (exposition Origines), à repérer le site, à créer eux-mêmes des sculptures et enfin à les installer dans le parc. Les participants étaient invités à puiser leur inspiration dans la thématique de la biodiversité, sujet d’actualité en lien avec les projets de développement durable qui intègrent les réaménagements du Centre Hospitalier, en lien aussi avec la présence animale historique dans le parc (daims, chèvres), et en lien avec la démarche de l’artiste, alors nourrie par le travail de Claire Nouvian sur les grands fonds océaniques, univers fascinant, encore à découvrir, et déjà en péril.

Installation déambulatoire dans le cadre de la Fête des Lumières
A l’occasion de la Fête des Lumières, publics extérieurs, personnes en soin et personnels du Centre Hospitalier Le Vinatier étaient conviés à découvrir ce parcours, mis en lumière par L.E.A. (Les Eclairagistes Associés) et mis en mouvement par une performance des étudiants du CFMI (Centre de Formation de Musiciens Intervenant à l’école élémentaire et pré-élémentaire), autour d’un travail d’improvisation corporelle et sonore. Le CFMI est une structure récemment intégrée au Centre Hospitalier.

Ci-dessus: Photo tirée du livre « Abysses » de Claire Nouvian, Éditions Broché

Bookmark and Share